Le Président du Faso fait le bilan de sa participation au 28e Sommet de l’Union africaine

01/02/2017

L’une des questions débattues par les chefs d’Etat a été le financement de l’organisation. Selon le Président du Faso, l’Union africaine est financée, dans ses montants les plus élevés, par les organisations internationales. Pour y remédier, des décisions ont été prises pour « recentrer les objectifs de l’Union africaine, trouver les moyens pour financer nous-même nos activités. C’est dans ce sens qu’il a été décidé que 0,2% des importations (hors zone Afrique) seront prélevés par les Etats pour pouvoir assurer leurs cotisations », a-t-il fait savoir.

 

Selon le chef de l’Etat, un comité a été mis en place pour veiller à la mise en œuvre des décisions issues de cet 28e Sommet: « Au terme des discussions que nous avons eues, un comité a été mis en place toujours avec le Président Paul KAGAME, le nouveau Président de l’Union africaine, Monsieur Alpha CONDE et le Président de la République du Tchad, Monsieur Idriss DEBY ITNO, pour s’assurer que ce ne soit pas encore des recommandations qui restent dans les tiroirs ».

Parlant du thème, « Tirer pleinement partie du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », le Président du Faso a indiqué qu’il s’est agi pour les chefs d’Etat de décider d’une feuille de route assortie de mesures sur la problématique de l’investissement dans la jeunesse. Ce qui permettra « d’avancer effectivement sur la question de l’autonomisation des jeunes, des femmes et des jeunes filles en investissant dans un certain nombre de projets qu’ils pourront mettre en œuvre », a-t-il précisé.

Ce 28e Sommet a permis de mettre en place les instances de l’organisation. A ce sujet, le Président du Faso a affirmé que « les choses se sont bien passées. Nous avons maintenant un président de la Commission qui est Monsieur Moussa Faki MAHAMAT, ancien Ministre tchadien des Affaires étrangères, et un vice-président en la personne de Monsieur Kwei QUARTEY du Ghana ».
Concernant les autres postes, le Président Roch Marc Christian KABORE, n’a pas caché sa joie lorsqu’il a parlé de l’élection « brillante » au poste de Commissaire aux Affaires politiques de l'Union africaine de Madame Minata SAMATE et du juge Pascal BAMOUNI qui va diriger le Comité consultatif de lutte contre la corruption. « C’est l’image de marque du Burkina Faso qui a permis d’atteindre ces objectifs avec beaucoup de succès », a fait remarquer le Président du Faso.

L’un des points saillants des échanges au cours de ce Sommet a été l’admission du Maroc au sein de l’Union africaine. Selon le Président Roch Marc Christian KABORE, les discussions à ce sujet ont été « difficiles et longues ; mais au terme de l’ensemble de ces discussions, nous pouvons considérer que l’admission au final, du Maroc au sein de l’Union africaine a permis de renforcer l’unité et la cohésion de notre organisation ».

Le Président du Faso a aussi évoqué ces rencontres en marge des travaux du Sommet. Avec le Secrétaire général des Nations unies, Monsieur Antonio GUTERRES, il a été question de la « lutte contre le terrorisme, la nécessité de relever les mandats d’action des forces onusiennes dans les zones sahéliennes afin de leur permettre d’être plus offensives ». Selon le chef de l’Etat, cela a été également l’occasion pour insister sur la nécessité de l’ONU d’appuyer le G5 Sahel dans ses actions et une réunion est prévue dans ce sens à Bamako le 06 février prochain.

Le Président Roch Marc Christian KABORE avant de terminer, a informé de ses échanges avec le Président du Soudan et le vice-Président du Cuba autour des relations bilatérales et multilatérales.
« Nous revenons satisfait parce que les objectifs que nous visions ont été atteints et nous pouvons dire que c’est une rencontre qui s’est passée avec beaucoup de sérénité, beaucoup de sérieux. Nous espérons que nous avons pris conscience qu’il faut faire en sorte que l’Union africaine réponde aux aspirations attendues par les peuples africains », a-t-il conclu.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Artistes à la une

SIDI
 

Nos émissions

Du Lundi au Vendredi
06h30-07h: Afférage
07h-08h: Grand journal du matin
08h-11h30: Code 612
11h30-12h: Le Midi
12h-15h : Le coin des copines
15h-17h: Soirée detente
17h-18h: Le hip hop wypee
18h-18h30: Soir
18h30-19h: Affairage
19h-19h30: Pub
19h30-20h : VOA
20h-21h : Racine
21h05-22h : Vincent 17
23h-05h : Nocturne

 

Réseaux Sociaux


 

Ecoutez Ouaga FM sur

Disponible sur Google playDisponible sur App storeDisponible sur canasat

Ouaga FM 2016 ne saurait être tenu responsable des "articles" provenant des sites externes partenaires. Droits de reproduction et de diffusion réservés- Mentions légales 
Création de site internet au Burkina Faso: Netinka Burkina